Le pouvoir énergisant des huiles essentielles

Batterie 3

 

Le pouvoir énergisant des huiles essentielles

L'énergie vitale n'est pas une vue de l'esprit mais une réalité incontournable. Notre état de santé dépend du maintien de son niveau.

"Une maladie" c'est la conséquence d'un déséquilibre particulier à vous du fonctionnement de votre organisme qui va permettre que votre déséquilibre s'exprime sous une certaine forme pathologique. D. Baudoux

Les huiles essentielles trônent en tête des techniques de recharge énergétique de l'organisme, aux cotés d'une alimentation antioxydante, d'une pratique de respiration contrôlée.

Les huiles essentielles comportes des molécules positives et des molécules négatives.

Les molécules positives sont tonifiantes, rechargent les batteries cellulaires et hormonales. La bonne charge énergétique des batteries surrénales et du système sympathique détermine notre niveau d'énergie vitale.

Les molécules négatives sont calmantes, relaxantes, déstressantes.

Nos défenses naturelles sont tributaires de nos réserves d'énergie.
Cette remise à niveau de nos batteries cellulaires et surrénaliennes améliore de surcroît l'efficacité de notre système immunitaire.

Quelques exemples d'HE positivantes = HE Toniques 

Sapin baumier, Bois de rose, Estragon, Cannelle de Chine, Cannelle de Ceylan « écorce », Cyprès de Provence, Palmarosa, Eucalyptus globuleux, Eucalyptus radié, Lavande aspic, Menthe poivrée, Basilic tropical, Epinette noire, Sauge sclarée, Niaouli, Patchouli, Ravintsara.

Quelques exemples d'HE négativantes = HE Calmantes

Bergamote, Camomille noble, Citronnelle des Indes, Gingembre, khella, Eucalyptus citronné, Géranium rosat, Hélichryse italienne, Laurier noble, Lavande vraie, Lavandin super, Verveine citronnée, Ylang-ylang, Poivre noir, Katrafay.

Source : Guy Roulier "Les huiles essentielles"